My Bino + Hedrot : un moteur binaural avec headtracker

Le lien suivant permet de télécharger gratuitement le moteur de rendu binaural MyBino et d’avoir accès au headtracker en open source Hedrot.

http://www.cmap.polytechnique.fr/xaudio/mybino/

 

L’émergence des techniques de virtualisation ouvrent de nouvelles possibilités de production du son. MyBino est un plug-in développé par le Conservatoire de Paris et l’école Polytechnique permettant de construire une scène sonore virtuelle. Ces techniques relèvent à la fois du binaural et de l’audio orienté objet (Object Based Audio : OBA).

Une scène sonore contient toute l’information de l’espace sonore que l’on veut représenter. Elle est composée d’un certain nombre d’objets. Vu de la position de l’auditeur, à chaque objet de la scène correspond un angle de provenance du son (azimut et élévation). La réverbération est bien sûr un élément important de la scène sonore car c’est elle qui donne l’information de distance. Elle peut être naturelle ou artificielle, et doit être intégrée dans les objets. L’information décrivant l’espace sonore est donc contenue dans l’information de position des objets et dans l’information portée par les objets. Cette scène est indépendante du système de restitution.

Le système permettant de reproduire cette scène sur un dispositif de diffusion particulier se nomme un moteur de rendu. En ce sens, MyBino est un moteur de rendu binaural avec headtracker. Un moteur de rendu binaural, car MyBino reproduit les scènes sonores pour une écoute au casque. Le headtracker sert quant à lui à maintenir les objets dans une position fixe pour l’auditeur indépendamment des mouvements de la tête (et donc du casque), comme dans une scène sonore réelle.

On peut se servir de MyBino pour lire des scènes déjà existantes, par exemple un mixage multicanal, en associant chacun des canaux à un objet de même angle que la direction du canal dans le système d’écoute (canal central à 0°, canal gauche à 30° etc…). On peut aussi se servir de MyBino pour mixer, en répartissant les différents sons dans la scène sonore. Cette scène sonore peut ensuite être exportée en binaural (la sortie de MyBino) ou en mode objet, en exportant tous les flux sonores qui alimentent MyBino.

La diffusion en mode objet n’est pas encore à sa pleine maturité mais l’ADM (Audio Definition Model), est un format ouvert associant des metadatas aux fichiers sons et pouvant donc transporter la description de ces des sons en mode objet. Les récentes solutions proposées par Dolby (Dolby Atmos), DTS (DTS:X) et MPEG (MPEG-H 3D) proposent d’ores et déjà des systèmes de transmission sous ce mode.

On peut aussi placer les différents objets à leurs positions respectives (en projetant les objets dans le plan horizontal lorsqu’il y a de l’élévation) sur une session utilisant un panoramique multicanal et réexporter le mixage multicanal. On peut ainsi réaliser un mixage multicanal dans un home studio, en utilisant la station de travail comme un moteur de rendu multicanal.

Si vous avez des questions, contactez-nous :

Jean-Christophe Messonnier ou Jean-Marc Lyzwa : initiales du prénom nom (sans tiret sans espace) at cnsmdp.fr pour les questions concernant les systèmes de prise de son adaptés à l’OBA.

Matthieu Aussal ou François Salmon prénom.nom at cmap.polytechnique.fr pour les questions concernant MyBino

Alexis Baskind initiale du prénom.nom at alexisbaskind.net pour les questions concernant Hedrot