Audio 3D – la sonorisation en Wave Field Synthesis

wfs-into-the-wave

Explication du principe de la Wave Field Synthesis ou Synthèse d’Ondes Sonores, appliqué en sonorisation publique.

par Rémi Bessaix – Into the Wave

Jacques Laville, Etienne Corteel, Tom Ammermann et Frédéric Changenet nous expliquent l’apport du mixage en synthèse de champs sonores pour le public, ainsi que les subtilités apportées par ce type de systèmes pour le Technicien Son.

 

kba_binaural-id-with-text1

Les Over-Head de « Coffee & TV » (partie Blur) sont placés à Jardin-Cours pendant les refrains pour un effet d’immersion avec le groove du batteur Thomas Bessé

Cet extrait est tirée d’une soirée consacrée au musicien anglais Damon Albarn, organisée par le Conservatoire à Rayonnement régional de Rennes pour la promotion 2014 du DEM Musiques Actuelles. La sonorisation a été assurée par World Wise Web en Wave Field Synthesis avec le processeur de Sonic Emotion, et enregistré en binaural avec la tête Neumann KU100. La mise en mouvement et la spatialisation ont été réalisées en live par Rémi Bessaix. En collaboration avec Mickael Declerck, technicien son, il a été décidé d’utiliser une sonorisation hybride entre le système WFS et traditionnel fixe de la salle :

  • pour la partie « Blur », le système fixe de la salle a été privilégié tout en gardant certaines sources en rendu WFS, tel que les backings vocals, les effets de type réverbération et délais, et les Over-Head de la batterie pouvant être spatialisé différemment entre les couplets et les refrains ;
  • pour la partie « Gorillaz », le rendu WFS a entièrement été exploité. Seul la basse et la grosse caisse ont été renvoyés dans la sonorisation fixe, sans passer par un rendu WFS.

L’ensemble a permis au public de comparer ces deux types de sonorisation en live et ressentir l’apport du WFS pour en évaluer sa pertinence.


L’association World Wise Web

World Wise Web, association pour la diffusion de la culture musicale et cinématographique est à l’initiative du projet WFS : Into The Wave. Ce projet aura permis la création d’un événement exceptionnel : un concert de Brit-Pop en WFS unique en son genre (mise en place de trajectoires en direct) précédé d’une conférence du créateur du système utilisé. Enregistré pour être notamment écouté en trois dimensions grâce au son binaural, ce show a fait l’objet d’un DVD.

La dernière partie du projet consiste en la production d’un documentaire long-métrage de format 52 minutes (orienté tout-public) accompagné d’un web-documentaire (plus technique).

En diffusion, nous utilisons des technologies innovantes telles que le binaural (restitution Audio 3D au casque) et la WFS (restitution Audio 3D sur enceintes) lors d’événements reconnus tels que le Forum International du Son Multicanal ou la prochaine Semaine du Son, à l’attention du grand public comme des professionnels désireux d’en savoir plus sur les techniques audio 3D disponibles..

C’est une toute nouvelle façon de diffuser la culture musicale et cinématographique au sens large.

World Wise Web regroupe des passionnés. Un tout nouveau potentiel artistique reste à découvrir, et nous souhaitons partager cette passion à toutes les personnes intéressées par ce type de techniques. De la même façon que la stéréo a révolutionné la Musique (permettant la création des mouvements artistiques actuels) et les habitudes d’écoutes…


Le projet Into the Wave

affiche-1juin

Pourquoi la WFS ?

L’ouïe fait partie de nos sens les plus importants. Elle nous permet de nous repérer dans l’espace, de localiser un danger non détecté par la vue, mais surtout de prendre du plaisir, un plaisir bien souvent partagé.

wfs-image-gif-stereo    wfs-image-gif-wfs

Représentation graphique des ondes acoustiques en fonction du système de diffusion utilisé. A gauche, un système de diffusion basé sur le principe de la stéréophonie, à droite, un autre basé sur le concept « WFS » (un système « holophonique »).

L’audio 3D répond à une demande incessante d’accroissement de la qualité sonore, mais aussi d’une utilisation accrue des atouts de notre appareil auditif. Explorer de nouvelles frontières sonores et nous permettre d’en disposer pleinement, faire rêver, stimuler encore plus l’imagination, tels sont les enjeux de l’industrie du divertissement.

Les nombreuses applications de l’audio immersif (concert, théâtre, cinéma, et même foyer) et les capacités offertes par ces systèmes laissent présager une démocratisation certaine. Aux vues des capacités et des perspectives étendues de ces systèmes, on peut tout simplement affirmer qu’ils n’ont pas d’équivalent. Nous ne cherchons pas à « renverser » le monde, mais à le faire « redécouvrir » en sensibilisant le grand public à l’apport de ces technologies.

Un marché florissant, un système modulable selon les besoins, un accroissement des perceptions auditives, voici les caractéristiques d’un domaine précurseur. 

bandeau-photo-salle-3d-alleger2

Différentes salles sonorisées en Audio 3D. De gauche à droite : interface de design, studio Charles Trenet à la Maison de la Radio, salle de concert de l’IRCAM, Paris Jazz Festival, Antipode M.J.C. pour le projet «WFS : Into The Wave ».

Conférence AES France/Into the Wave dédiée à la WFS

Organisation et enregistrement à Rennes de la conférence « Wave Field Synthesis : la sonorisation change de dimension » par Etienne Corteel, directeur de la recherche scientifique chez Sonic Emotion Labs et créateur du système WFS utilisé pour le concert.

Long-métrage documentaire sur l’audio 3D

webdocmakingof

Réalisation (en cours) d’un documentaire long métrage consacré à l’audio 3D, visant à répandre au plus grand nombre la connaissance de ces technologies. Ce document tourné aux quatre coins de la France (Paris, Montpellier, Rennes…) tente de promouvoir l’audio immersif sous toutes ses formes.

Synopsis:

L’audio 3D dont le développement a commencé au siècle précédent, propose aujourd’hui des solutions opérationnelles pour le grand public. Malheureusement ces technologies sont souvent réservées à un petit nombre d’initiés ou remisées en laboratoire alors que leur potentiel semble illimité. Au travers d’interviews d’acteurs majeurs du monde de l’audio immersif et de démonstrations, notre film retracera l’évolution de la technique dans une ambiance sonore 3D omniprésente. Scénarisée et narrée par une voix célèbre, une partie fictionnelle apportera également une touche de légèreté en liant les scènes tournées aux quatre coins de la France et en Europe.

Caractéristiques techniques principales:

Nous avons entièrement équipé un studio et développé notre flux de travail de façon à rendre le mixage immersif intercompatible avec tous les systèmes de reproduction sonore. En d’autres termes, un seul mixage permettra la reproduction de l’œuvre sur système stéréo, binaural, multicanal et holophonique (WFS, Ambisonique…). C’est une démonstration du principal atout des techniques immersives pour la production, alors qu’aujourd’hui un Blu-Ray comporte une piste par mixage (Stéréo, Multicanal). L’image sera pensée afin de replacer le son à sa juste place dans un ensemble cohérent et équilibré.

Concert à la MJC Antipode

wfs_concert

Sonorisation WFS d’un concert (reprises de Gorillaz & Blur) à Rennes le 17 avril 2014. Ce show est diffusé sur la chaîne Youtube de World Wise Web. Il a également fait l’objet d’un DVD promotionnel et propose une restitution en trois dimensions au casque.

Le synthétiseur de « 5/4 » (partie Gorillaz) en stéréo est mis en mouvement (passe des côtés au centre).

Les Over-Head de « London Loves » (partie Blur) sont placés à Jardin-Cours pendant les refrains pour un effet d’immersion avec le groove du batteur Thomas Bessé.

Le synthétiseur de « Clint Eastwood » (partie Gorillaz) en stéréo, mit en mouvement (entre les effets de profondeur, « d’ouverture / fermeture » et de tournoiements autour de la zone d’écoute). Nous pouvons précisément localiser la trompette.

Les Over-Head de « Park Life » (partie Blur) sont placés à Jardin-Cours pendant les refrains pour un effet d’immersion avec le groove du batteur Thomas Bessé.

Dirty Harry pour la rythmique au synthétiseur qui se déplace de droite à gauche pendant les refrains et passe des côtés au centre à plusieurs reprises pendant le dernier couplet.

Les Over-Head de « She’s So High » (partie Blur) sont placés à Jardin-Cours pendant les refrains pour un effet d’immersion avec le groove du batteur Thomas Bessé.

wfs_qrcode_facebook
Vous pouvez nous retrouver sur..

–             Notre site web :         wfsintothewave.com

–             Youtube :                  wfsintothewave.com

–             Facebook :                facebook.com/WorldWiseWeb3D